Vous souvenez-vous que le 20 juillet, une tortue Caretta-Caretta avait déposé 115 œufs sur la plage de Panaghia ? Nous avons continuellement vérifié le nid et décidé de clôturer la zone de la plage avec des bâtons afin de faciliter la sortie vers la mer des bébés tortues.

 

Nous étions inquiets de voir des empreintes de mouettes et de chats devant le nid.

 

Nous avons donc décidé de surveiller le nid… même de nuit !

 

Maria Aronis et Jannis, les gérants de Laconia qui ont suivi l’évolution des différents nids, nous avaient informés que la gestation des œufs de tortues dure de 45 à 80 jours… donc nous attendons avec impatience depuis le début Septembre ! Le 14 septembre au petit matin, à 7h34 exactement, Henry a découvert avec grande joie que certaines tortues étaient nées et s’étaient dirigées vers la mer en laissant leurs traces.

 

Malheureusement, une tortue, le ventre tourné vers le haut, ne pouvait pas faire son chemin vers la mer.

 

Immédiatement Henry l’a aidé à se retourner et …

 

…comme vous le verrez sur la vidéo à la fin de l’article, Clémentine (c’est le nom que nous avons donné à ce bébé tortue !), se dirigea vers la mer et avec difficulté entra parmi les vagues dans une mer légèrement agitée et décolla: Bravo Clementine !
David, Raphael et Federica avec Pluton aussi arrivaient à voir les traces.

 

Quand naitront les prochaines tortues ? Les mouettes qui volent autour du nid sont un signe d’avertissement.

 

Le 16 septembre à l’aube Henry encore (c’est celui qui se lève le plus tôt dans le groupe), remarque les traces du nouveau-né et d’une dernière tortue en retard qui se dirige vers la mer.

 

La météo se dégrade et un ouragan est prévu au-dessus de la Grèce. Si le sable se mouille, les tortues risquent de mourir coincées dans le sable durci. Nous décidons de couvrir le nid avec l’expertise de David et Kostas.

 

Nous avons maintenant des rondes bien organisées jour et nuit et Harald et Reingard se sont également ajoutés à notre groupe.

 

Avec l’aide de Kostas, nous améliorons l’accès à la mer pour les nouveaux nés et gardons sous contrôle les mouettes voraces .

Malheureusement nous n’avons pas de chance… nous ne réussissons à chaque fois à seulement voir les traces se dirigeant vers la mer. Mais nous sommes confiants !

 

Un matin Kostas voit le nid étrangement creux, nous décidons alors d’appeler immédiatement Marie pour venir vérifier.

 

Maria, avec diligence, arrive avec le grand chef Jannis. Anna, Kostas et Francesca suivent, aidant Maria à ouvrir le nid.

 

Il s’avère que 23 bébé tortues sont nés alors que les autres œufs n’avaient pas été fécondés. Cela signifie que le mâle n’a pas bien fait son travail ! En grec, ce type d’œufs sont appelés « agonimopoieta ».

 

Maria et Jannis nous remercient beaucoup pour les soins et l’amour prodigués. Ils nous disent que, selon leurs estimations, chaque été environ 25 tortues viennent pondre leurs œufs sur les plages d’Elafonisos. Malheureusement, les nids sont involontairement piétinés par les touristes et ne sont pas pris en charge et supervisés comme nous l’avons fait à Panaghia et donc peu de tortues naissent. Vous savez sûrement que les tortues femelles s’accouplent à l’âge de 25 ans. Ellels sont prolifiques jusqu’à la fin de leur vie qui peut atteindre jusqu’à 150 ans. Quelle chance elles ont … et quelle chance ont les tortues mâle !!!

Nous proposons une pétition : bénévoles pour l’été 2021, vous êtes les bienvenus pour nous aider à bien protéger les nids et à faire naitre et donner accès à la mer au plus grand nombre de tortues, comme l’a fait Clémentine !

Envoyez-nous un courriel : info@elafonisoseco.org,nous vous accueillerons.

Terminons cette nouvelle avec deux vidéos qui résument cette belle et passionnante aventure.

 

Pin It on Pinterest

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner