En tant que maire d’une petite île, nous avons pris des mesures pour réfléchir à un nouvel avenir.
Nous vivons dans la CEE où les citoyens européens ont un bon échange d’informations et de points de vue, où les pays peuvent atteindre leurs objectifs avec l’aide du financement de l’Union Européenne.
Cependant, le principal problème du financement de l’UE est que les petites communautés locales ne sont pas représentées, il est donc difficile pour elles d’avoir voix au chapitre au sein de l’UE et de montrer ce dont elles ont besoin.
En tant que maire, je vous dis qu’il est plus facile pour nous de savoir ce dont nous avons besoin et ce que nous voulons, donc l’idéal serait de rendre notre île autonome car c’est le seul moyen de ne pas avoir à dépendre des autres.
Pour créer une île verte, nous avons besoin d’eau, d’énergie autoproduite et d’un financement approprié. C’est pourquoi nous devons nous concentrer sur le secteur primaire et la question de l’énergie.
Nous devons installer des éoliennes sur la mer afin d’éviter la pollution visuelle et sonore et de protéger la biodiversité insulaire.
Il est également important que les maires des différentes municipalités restent en contact pour mieux comprendre l’empreinte énergétique de chaque région, car nous ne devons jamais oublier que nous travaillons tous pour les générations futures.

 

Pin It on Pinterest